Scrap'Odile

Scrapbooking : passion dévorante - Mais aussi : un peu de broderie, un peu de cuisine, mes lectures, les films ... et mes humeurs !

mercredi 8 août 2018

Baby Doll

CVT_Baby-Doll_3101

de Hollie OVERTON

8 ans d’absence, 3 110 jours d’enfermement, 74 640 heures de peur –et 1 minute d’inattention qui lui permet de fuir … La nouvelle vie de Lily Riser commence un soir d’hiver glacial. Seulement vêtue d’un pyjama, elle passe la porte. Elle serre sa fille dans ses bras. Et se met à courir. Loin de la cabane dans la forêt, loin du père de Sky, de cet homme qui l’a séquestrée pendant huit ans et qui, pour la première fois, n’a pas fermé la serrure. Lily est libre, mais ce n’est pas pour autant que leur calvaire est fini. L’enlèvement et les sévices qu’elle a subis ne l’ont pas seulement marquée à vie, sa disparition a aussi détruit sa famille – surtout sa soeur jumelle qui ne s’est jamais remise de sa disparition. Tous tentent tant bien que mal de reconstruire un avenir, sans se douter qu’ils vont être à nouveau mis à rude épreuve.
Depuis sa cellule de prison, le ravisseur de Lily compte bien punir sa Baby Doll pour sa désobéissance …

Mon avis : Le roman débute là où la plupart des histoires de kidnapping se terminent, lorsque Lily s'échappe avec sa fille de la cabane où elle est retenue captive depuis huit ans. Les chapitres alternent les points de vue : Lily, sa soeur, sa mère et enfin le ravisseur.
Je suis incapable de dire si j'ai aimé ou pas. Le roman se lit rapidement et sans déplaisir, mais il manque ... un petit frisson, un coup de théâtre. D'autant que le ravisseur promet, promet, promet de punir "sa ba
by doll" qui lui a désobéi.

Posté par OdileGermaneau à 14:22 - Un livre ? - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Le thème me rappelle une série britannique vue cet hiver à la télé : "Thirteen". Mais elle semblait moins sombre quand même que ce roman !
    Bises

    Posté par Pimprenelle38, mercredi 8 août 2018 à 22:49

Poster un commentaire