Scrap'Odile

Scrapbooking : passion dévorante - Mais aussi : un peu de broderie, un peu de cuisine, mes lectures, les films ... et mes humeurs !

vendredi 7 mai 2021

HUGO

En 2015 pour le baptême de Gabrielle, j'avais travaillé sur la déco : les lettres de son prénom.

A la demande de Mathilde, j'ai fait la même chose pour celui d'HUGO.

lettres hugo

les lettres une par une

lettres hugo (2) lettres hugo (3) lettres hugo (4) lettres hugo (5)

 

Posté par OdileGermaneau à 14:37 - Inclassable - Commentaires [1] - Permalien [#]

lundi 3 mai 2021

La chasse

la chasse

de Bernard MINIER

Sous le halo de la pleine lune, un cerf surgit de la forêt. L'animal a des yeux humains. Ce n'est pas une bête sauvage qui a été chassée dans les forêts de l'Ariège…

Mon avis

Limite j'étais contente de le terminer. Je me suis ennuyée ferme et j'ai vraiment eu le sentiment qu'il fallait remplir des pages ! Et j'ai détesté cet étalage permanent de questions sociétales et de faits divers réels. 
Pourtant d'habitude je suis adepte des polars de Bernard Minier, mais là ...

 

Posté par OdileGermaneau à 09:49 - Un livre ? - Commentaires [1] - Permalien [#]

lundi 19 avril 2021

Résine

résine

de Ane RIEL

Une presqu’île, aux confins d’un pays du Nord. C’est là que vit la famille Haarder, dans un isolement total. Jens a hérité de son père la passion des arbres, et surtout du liquide précieux qui coule dans leurs veines – la résine, aux capacités de préservation étonnantes. Alors que le malheur ne cesse de frapper à la porte des Haarder, Jens, obsédé par l’idée de protéger sa famille contre le monde extérieur qui n’est pour lui que danger et hostilité, va peu à peu se barricader, bâtir autour de la maison une véritable forteresse, composée d’un capharnaüm d’objets trouvés ou mis au rebut, et séquestrer sa femme et sa fille. Du fond de la benne où il l’a confinée, Liv observe son père sombrer dans la folie – mais l’amour aveugle qu’elle lui porte va faire d’elle la complice de ses actes de plus en plus barbares, jusqu’au point de non-retour.

Mon avis : Un roman très noir. Une bonne surprise que ce thriller psychologique.
Pas vraiment de l'horreur, dans le sens classique de l'horreur, avec force hémoglobine et moments de terreur. Et pourtant ...

Posté par OdileGermaneau à 13:29 - Un livre ? - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 12 avril 2021

La sacrifiée du Vercors

La sacrifiée du Vercors

de François MEDELINE

Une robe bleu roi roulée sous des branchages. Plus loin, une jeune femme sauvagement tondue gît sous un arbre. Dans cette forêt du Vercors, Marie Valette a été violée et assassinée. Elle avait 24 ans. Ce 10 septembre 1944, Georges Duroy, commissaire de police près le délégué général à l'épuration, et Judith Ashton, jeune photographe de guerre américaine, se trouvent sur la scène de crime. En cette journée caniculaire, tous deux s'interrogent. Qui a pu s'en prendre si violemment à la fille d'une famille de résistants ? Jeunes héros sortis de l'ombre, coupable idéal et villageois endeuillés s'affrontent dans les cendres encore fumantes de la Libération. Car au sortir de cinq années de guerre, ce sont les silences et les règlements de comptes qui résonnent sur les flancs arides des montagnes.

Mon avis : Bon, encore un que j'ai lu sans grand plaisir. Décidemment ces derniers temps rien ne m'accroche vraiment. Je m'attendais vraiment à autre chose. L'intrigue se déroule sur une seule journée et l'enquête conduit très vite au meurtrier.
Je n'ai pas du tout réussi à m'enthousiasmer malgré ce que promettait le résumé. 
Par contre un + pour la photo de couverture que je trouve magnifique

Posté par OdileGermaneau à 14:23 - Un livre ? - Commentaires [0] - Permalien [#]

Arbre de l'oubli

arbre de l'oubli

de Nancy HOUSTON

Le portrait d’une famille américaine aisée, privilégiée, éduquée... puis, élargissant le tableau peu à peu, nous montre les fils inattendus qui relient cette famille aux pages les plus sombres de l’Histoire moderne. En dessinant un chemin tortueux à travers l’émancipation pas toujours réussie de trois personnages complexes, le roman aurait pu prendre les tonalités d’un parcours initiatique. Mais il s’agit, une fois le tableau appréhendé dans sa globalité, d’un grand roman d’Histoire vivante tant il convoque les enjeux essentiels d’aujourd’hui : racisme, religion et laïcité, procréation pour autrui, violence, misère et colère, féminisme et représentation.

Mon avis : Brouillon, trop brouillon pour moi. Déjà, il faut comprendre  la structure du roman. Trop de sujets sont abordés sans qu'ils soient approfondis. Je ne me suis attachée à aucun des personnages.

Posté par OdileGermaneau à 14:14 - Un livre ? - Commentaires [0] - Permalien [#]

Justine indienne

justice indienne

de David HESKA WEIDEN

Sur la réserve indienne de Rosebud, dans le Dakota du Sud, le système légal américain refuse d’enquêter sur la plupart des crimes, et la police tribale dispose de peu de moyens. Aussi les pires abus restent-ils souvent impunis. C’est là qu’intervient Virgil Wounded Horse, justicier autoproclamé qui loue ses gros bras pour quelques billets. En réalité, il prend ses missions à cœur et distille une violence réfléchie pour venger les plus défavorisés.
Lorsqu’une nouvelle drogue frappe la communauté et sa propre famille, Virgil en fait une affaire personnelle. Accompagné de son ex-petite amie, il part sur la piste des responsables de ce trafic ravageur. Tiraillé entre traditions amérindiennes et modernité, il devra accepter la sagesse de ses ancêtres pour parvenir à ses fins.

Mon avis : Je n'ai jamais réussi à me plonger totalement dedans. Pourtant, à la lecture de la 4ème de couv., tout pour moi était alléchant. 
Bon, je l'ai lu.

Posté par OdileGermaneau à 14:10 - Un livre ? - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 30 mars 2021

3 cartes pour Pâques

Puisqu'il est évident que nous ne verront pas les petits pour Pâques, je vais envoyer les douceurs achetées.

3 paquets, donc 3 cartes. Identiques avec des papiers différents.

10

11

12

Posté par OdileGermaneau à 18:33 - Scrap'cartes - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 29 mars 2021

Passion : aspirateur

Décembre 2020 : le Père Noël a apporté un aspirateur à Hugo. Il s'est pris de passion pour ce jouet.

passion aspirateur

Posté par OdileGermaneau à 15:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 26 mars 2021

Jamais sans mon casque

Février 2021 - Noa ne chevauche jamais son nouveau vélo sans son casque.

jamais sans mon casque

Posté par OdileGermaneau à 09:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 25 mars 2021

Plus le même

Pendant des mois et des mois, Thomas n'a pas voulu que l'on touche à ses cheveux. Et là, quelle mouche l'a piqué ?...

Ce n'est plus le même petit garçon !

plus le même

Posté par OdileGermaneau à 14:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 24 mars 2021

La putain du califat

la putain du califat

de Sara DANIEL

Le manuel de l’esclavage, c’est un peu la Convention de Genève du djihadisme, écrite par une génération qui croit vivre dans l’Arabie du VIIème siècle tout en regardant Game of Thrones, où les scènes de bordels servent d’intermèdes aux décapitations… Esclave de douze maîtres, vendue et revendue de Qaraqosh en Irak à Raqqa en Syrie, l’histoire de Marie dessine la géographie de l’État islamique. Et sa théologie  : tous les péchés des hommes se sont incarnés dans son corps de femme…  »
Marie nous a confié son histoire  : elle a exigé que tout soit raconté, que rien ne soit omis. Son récit bouleversant est celui d’une chrétienne capturée par les djihadistes, qui veut vivre, qui se bat, qui refuse de se laisser briser par la bestialité des hommes. Et celui de la victime, souillée, torturée, violentée, qui découvre finalement comment on est accueilli par les siens quand on revient de l’enfer.
Ce livre montre les exactions commises au nom de la charia. Il oblige à voir comment les fondamentalistes, qui n’ont d’yeux que pour les vierges du Paradis, transforment les femmes en putains.

Mon avis : De la déception. Certes ce qu'elle a vécu est absolument horrible mais ce n'est que : vendue violée, re-vendue re-violée, re-re-re ..., re-re-re ... Je pensais trouver aussi autre chose dans ce livre. En particulier la vie quotidienne, tout bêtement. Certes je ne veux pas minimiser l'horreur, mais ... Et aussi, les points de vue idéologiques de la journaliste ... 
Bon, je l'ai lu, mais voilà, c'est tout.

Posté par OdileGermaneau à 11:59 - Un livre ? - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 15 mars 2021

Boggan, boggan

Février 2021 - Hugo adore le "boggan, boggan" du parc.

boggan boggan

Posté par OdileGermaneau à 12:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Pour Antoine

Aujourd'hui mon Antoine a 8 ans. Déjà 8 ans !!!

7

 

Posté par OdileGermaneau à 08:29 - Scrap'cartes - Commentaires [1] - Permalien [#]

dimanche 14 mars 2021

L'enfant de la prochaine aurore

l'enfant de la prochaine aurorede Louise ERDRICH

Dans le sillage d’une apocalypse écologique qui menace l’équilibre de la vie sur terre, l’évolution des espèces s’est brusquement arrêtée. C’est dans ce contexte instable et inquiétant, alors qu’un gouvernement totalitaire a pris les rênes des États-Unis et impose aux femmes enceintes de se signaler auprès d’un centre dédié, que Cedar Hawk Songmaker, 26 ans, apprend qu’elle attend un bébé. Cette jeune Indienne, adoptée à la naissance par un couple de Blancs progressistes, décide alors d’aller rencontrer pour la première fois sa famille biologique, installée sur une réserve dans le nord du Minnesota, et comprend que les membres de l’« Église de la Nouvelle Constitution » désormais au pouvoir portent un intérêt tout particulier à l’enfant qu’elle porte.
Face à la désintégration de ce qui constituait le quotidien ordinaire des Américains, et déterminée à protéger coûte que coûte son bébé, elle se lance dans une fuite à travers le pays, sans savoir s’il existe encore un lieu sûr où se réfugier.

Mon avis : Un livre de femme à mi-chemin entre Orwell et Margaret Artwood (La servante écarlate). Dans cette distopie : la tendance de la société américaine vers un totalitarisme religieux,  l’avenir que nous permet d’entrevoir l'auteur est franchement inquiétant.

Posté par OdileGermaneau à 19:31 - Un livre ? - Commentaires [1] - Permalien [#]

Solitudes

solitudes

de Niko TACKIAN

Elie Martins est garde nature dans le massif du Vercors. Amnésique suite à une blessure par balle, il est reparti à zéro dans cette région encore préservée. Alors qu’une tempête de neige s’annonce, Elie se lance sur la piste d’un loup signalé par plusieurs bergers. Les empreintes ensanglantées le conduisent à un immense pin situé dans une plaine désertique. Une femme nue est pendue à ses branches, une mystérieuse inscription gravée sur sa chair. Cette découverte macabre anime immédiatement quelque chose sur la toile blanche de ses souvenirs. La victime est un message à son attention, il en est certain. ? Le lieutenant Nina Melliski est alors dépêchée sur les lieux. Elie est-il coupable ou victime ? Elle ne sait que penser, mais son instinct lui dit que les réponses se trouvent dans les souvenirs disparus de cet homme sans passé.

Mon avis : Un début assez prometteur. Les chapitres sont courts et très rythmés. Le Vercors enneigé est un personnage à part entière. On ressent le froid, la tempête.
A travers son titre, l'histoire principale est parfaitement résumée. Tous les personnages sont SEULS.
C'est l'épilogue qui m'a laissée sur ma faim ... il arrive trop vite !!!

Posté par OdileGermaneau à 19:11 - Un livre ? - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 4 mars 2021

Flagrant délit

Décembre 2020 - Thomas, pris en flagrant délit.

flagrant délit

Posté par OdileGermaneau à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 3 mars 2021

Le droit de patauger

Février 2021 - A cause des confinements, Hugo, à 2 ans, n'avait encore jamais vu la mer.

patauger

Posté par OdileGermaneau à 14:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 1 mars 2021

You

Août 2020 - 2 pages identiques dans des couleurs différentes. Une pour l'album de Gabrielle, l'autre pour l'album de Hugo.

you 1

you 2

Posté par OdileGermaneau à 15:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 28 février 2021

Erectus - l'armée de Darwin

éresctus - l'armée de Darwin

de Xavier MÜLLER

Le retour du virus. Plus puissant et terrifiant que jamais... Ils croyaient tous le cauchemar derrière eux : après avoir transformé une partie de l'humanité en hommes préhistoriques, le virus Kruger avait fini par s'éteindre. Sept ans après, le monde tremble à nouveau. Les erectus, que l'on croyait stériles, se reproduisent dans les réserves. Chaque jour, des dizaines d'entre eux sont assassinés. d'autres disparaissent... Qui se cache derrière ces opérations meurtrières ? Au Kenya, Anna Meunier, une chercheuse française, tente de protéger Yann, son compagnon transformé en préhistorique. Pour elle, les erectus sont nos ancêtres, pas des bêtes sauvages... La menace, pourtant, est là. Terrifiante. Une organisation secrète est à l'origine d'une nouvelle vague de contaminations. pire : elle se livre à des captures dans les réserves afin de récupérer les facultés extraordinaires des erectus. Son objectif : fabriquer une nouvelle espèce humaine, aux pouvoirs décuplés, qui contrôlerait la planète. Pour le monde entier, le début d'un combat dantesque...

Mon avis : J'avais dévoré le premier opus. Une fois ouvert, il m'avait été impossible de le lâcher. Moins vrai avec celui-ci, même si je l'ai lu avec grand plaisir. Le concept du 1er était unique, "L'armée de Darwin" pousse le curseur encore plus loin. Beaucoup de rythme sans temps mort. Un roman distrayant au possible. Les personnages sont attachants et les erectus bien mis en valeur (ils ne sont pas les sous-fifres de l'intrigue).

Posté par OdileGermaneau à 09:35 - Un livre ? - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 26 février 2021

2 cartes pour accompagner des petits colis

Une carte pour Gabrielle, une carte pour Hugo.

Là encore aucune complication, ce sont les dies qui font tout le travail. Et aussi je voulais absolument enfin utiliser celle sur la 1ère carte -la verte -  (je l'ai achetée il y a des semaines et je ne l'avais pas encore essayée).

8

9

Posté par OdileGermaneau à 08:04 - Scrap'cartes - Commentaires [0] - Permalien [#]