Scrap'Odile

Scrapbooking : passion dévorante - Mais aussi : un peu de broderie, un peu de cuisine, mes lectures, les films ... et mes humeurs !

lundi 26 septembre 2016

Tant que dure ta colère

517Y2oM-J5L

de Asa LARSSON

Le corps d’une femme repêché dans une rivière à la fonte des neiges au nord de la Suède. Une procureure au sommeil hanté par la vision d’une silhouette accusatrice. Des rumeurs concernant la mystérieuse disparition en 1943 d’un avion allemand au-dessus de la région de Kiruna. Une population locale qui préfère ne pas se souvenir de sa collaboration avec les Nazis durant la guerre. 
Sur les rives battues par le vent d’un lac gelé rode un tueur prêt à tout pour que le passé reste enterré sous un demi-siècle de neige et de glace… 

Mon avis : 10 jours pour ne lire que la moitié de ce roman pourtant asez court (208 pages). Mais je l'abandonne, je m'y ennuie vraiment trop. 

 

Posté par OdileGermaneau à 11:31 - Un livre ? - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 24 septembre 2016

Des félicitations

 

2 cartes, simplissimes, qui accompagneront nos petits cadeaux pour 2 petits poussins nés le même jour chez un frère et chez une soeur.

Alors bienvenue à Martin, bienvenue à Robin.

5 6

 

 

Posté par OdileGermaneau à 08:00 - Scrap'cartes - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 22 septembre 2016

Pêche aux canards

Juillet 2016

pêche aux canards

Posté par OdileGermaneau à 08:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 21 septembre 2016

Solidaire

Septembre 2016. Noa est puni, le minou est solidaire. C'est beau l'attachement d'un chat pour son petit maître !

solidaire

Je ne suis pas vraiment satisfaite de la partie droite de la page (avec les 2 grands tags), j'aurai du me contenter d'une bande de papier vert - peut-être festonnée. Tant pis, maintenant que tout est collé.

Posté par OdileGermaneau à 10:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 20 septembre 2016

Grand ménage

Juillet 2016

grand ménage

Posté par OdileGermaneau à 08:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]

lundi 19 septembre 2016

2 ans

Pour les 2 ans de mon petit chéri. Et cette année il ne chouinait pas (ici pour apprécier son 1er anniversaire) ... 

deux

Posté par OdileGermaneau à 16:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 18 septembre 2016

Allez tonton, à 3 on y va

Juillet 2016

allez tonton à 3 on y va

Posté par OdileGermaneau à 08:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 17 septembre 2016

Les bulles

Juillet 2016

les bulles

Posté par OdileGermaneau à 08:00 - Album 2016 - Commentaires [2] - Permalien [#]

vendredi 16 septembre 2016

Les bisous du Croq'Odile

Lorsque mes enfants étaient petits, ils adoraient cette histoire. Antoine et Gabrielle aussi.

les bisous du croq'odile

Posté par OdileGermaneau à 08:06 - Commentaires [2] - Permalien [#]

jeudi 15 septembre 2016

Eclats de rire

Noa en juin 2016. J'adore cette frimousse !

éclats de rire

Posté par OdileGermaneau à 12:02 - Commentaires [1] - Permalien [#]

mercredi 14 septembre 2016

Ooh my god

Est-il besoin de vous expliquer davantage pourquoi cette enfant me fait complètement craquer ? La photo date d'août dernier.

ooh my gog

Posté par OdileGermaneau à 18:47 - Commentaires [2] - Permalien [#]

lundi 12 septembre 2016

Tout n'est pas perdu

41b7yZ9e0fL

de Wendy WALKER

Pouvait-elle vraiment tout oublier ? Le nouveau phénomène du thriller psychologique Alan Forrester est thérapeute dans la petite ville cossue de Fairview, Connecticut. Il reçoit en consultation une jeune fille, Jenny Kramer, quinze ans, qui présente des troubles inquiétants. Celle-ci a reçu un traitement post-traumatique afin d'effacer le souvenir d'une abominable agression dont elle a été victime quelques mois plus tôt. Mais si son esprit l'a oubliée, sa mémoire émotionnelle est bel et bien marquée. Bientôt tous les acteurs de ce drame se succèdent dans le cabinet d'Alan, et lui confient leurs pensées les plus intimes, laissant tomber leur masque pour faire apparaître les fissures et les secrets de cette petite ville aux apparences si tranquilles. 

Mon avis : Un thriller psychologique dérangeant ; une espèce de malaise ne m'a pas quittée durant toute ma lecture. Les personnages sont à nu, aucune facette cachée. En même temps, tout n'est que mensonges éhontés, mémoire défaillante et manipulation. Le dénouement est vraiment original et inattendu.

Posté par OdileGermaneau à 08:55 - Un livre ? - Commentaires [1] - Permalien [#]

jeudi 1 septembre 2016

Les bottes suédoises

Peu présente depuis notre retour de vacances, décapage et peinture de fenêtres et volets obligent.

511kEwGpHXL

de Henning MANKELL

Fredrik Welin, médecin à la retraite, vit reclus sur son île de la Baltique. Une nuit, une lumière aveuglante le tire du sommeil. Au matin, la maison héritée de ses grands-parents n’est plus qu’une ruine fumante. Réfugié dans la vieille caravane de son jardin, il s’interroge: à soixante-dix ans, seul, dépossédé de tout, a-t-il encore une raison de vivre? Mais c’est compter sans les révélations de sa fille Louise et sans l’apparition de Lisa Modin, journaliste de la presse locale. Tandis que l’hiver prend possession de l’archipel, tout va basculer de façon insensible.

Mon avis : Une réflexion sur le temps qui passe, la vieillesse, les échecs, les relations père-fille, le désir à l'automne de sa vie.
Je n'ai pas lu le précédent (Les chaussures italiennes) et je ne le lirai pas. Je n'ai pas réussi à m'attacher au personnage que j'ai trouvé particulièrement antipathique.

Posté par OdileGermaneau à 09:44 - Un livre ? - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 25 août 2016

Lectures de vacances

J'avais emporté 3 livres. Bien entendu je les ai lus tous les trois, mais je n'ai pas eu le nez creux dans mes choix, aucun d'eux ne m'a vraiment emballée.

CVT_Hortense_9688

HORTENSE de Jacques EXPERT

1993 : Sophie Delalande est folle d’amour pour sa fille Hortense, trois ans, qu’elle élève seule. Celle-ci lui permet d’oublier les rapports difficiles qu’elle entretient avec son ex-mari, Sylvain, un homme violent qui l’a abandonnée alors qu’elle était enceinte et à qui elle refuse le droit de visite. Un jour, pourtant, Sylvain fait irruption chez elle et lui enlève Hortense. « Regarde-la. Nous allons disparaître et tu ne la reverras plus. »
2015 : après des années de recherches vaines, Sophie ne s’est jamais remise de la disparition d’Hortense. Fonctionnaire au ministère de l’Éducation, elle mène une existence morne et très solitaire. Jusqu’au soir où une jeune femme blonde la bouscule dans la rue. Sophie en est sûre, c’est sa fille, c’est Hortense. Elle la suit, l’observe sans relâche. Sans rien lui dire de leur lien de parenté, elle sympathise avec la jeune femme, prénommée Emmanuelle, tente d’en savoir plus sur elle. La relation qui se noue alors va vite devenir l’objet de bien des mystères. Sophie ne serait-elle pas la proie d’un délire psychotique qui lui fait prendre cette inconnue pour sa fille ? Et la jeune femme est-elle aussi innocente qu’elle le paraît ?

Mon avis : Inspiré d'une histoire réelle. Je ne sais pas bien quoi en penser. Parfois j'étais attachée à Sophie, parfois non. L'ambiance générale est oppressante jusqu'au dénouement imprévisible.

 

sm_cvt_Fleurs-sanglantes_8776

FLEURS SANGLANTES de Collen McCULLOUGH

Automne 1968. Holloman, ville moyenne du Connecticut, connaît une série de troubles sans précédent. Il y a d'abord cette étudiante qui vient porter plainte après avoir été violée. Son agresseur ? Un homme nu au corps entièrement maquillé. Du coup, les langues se délient. Et les victimes du prédateur déferlent au commissariat...
Puis il y a cette boutique d'art vandalisée, recouverte d'immondices par un inconnu. Et enfin cette cache d'armes trouvée dans le lycée de la ville... 
Triple casse-tête pour le lieutenant Carmine Delmonico, d'autant qu'il ne peut compter sur l'intégralité de son effectif et que l'on vient de lui imposer une nouvelle recrue, Helen MacIntosh, belle et ambitieuse fille de l'influent président de l'université...
A une époque où les techniques de la police scientifique n'existent pas encore, il lui faut s'armer de patience et de détermination.
Mon avis : Un polar qui se laisse lire mais si vous cherchez un thriller palpitant ce n'est pas celui-ci qu'il vous faut.
 

cvt_Black-messie_6687

BLACK MESSIE de Simonette GREGGIO
Dans les douces collines de Toscane, le Monstre de Florence a sauvagement assassiné sept jeunes couples entre 1968 et 1985. Cet horrible fait divers a inspiré films et romans, dont Le Silence des agneaux. Mais le principal suspect est mort. En attendant un énième procès, le silence a recouvert toute l’histoire... Jusqu’au jour où filles et garçons recommencent à tomber, fauchés par un serial killer étrangement semblable à celui d’autrefois. Le Monstre est-il revenu ? A-t-on commis une erreur à l’époque ?
Le capitaine des carabiniers Jacopo D’Orto mène l’enquête. Proche de la retraite, il n’a plus rien à perdre. Dans une course contre la montre, il fouille la fosse où la boue des mystères italiens s’est amassée. Depuis la Renaissance, le mal refait régulièrement surface dans ce pays qui semble béni des Dieux. L’Italie actuelle paraît pourtant purifiée de ses secrets… mais si, derrière les apparences, il n’y avait que chaos, violence et guerres de pouvoir ?
Mon avis : Le style est très cru, parfois même à la limite du vulgaire. Thriller additionnant complots religieux et obscurantisme. BOF !

 

Posté par OdileGermaneau à 15:20 - Un livre ? - Commentaires [2] - Permalien [#]

dimanche 14 août 2016

L'Andalousie

Nous ne partons pas trop loin pour les vacances. Depuis de nombreuses années j'avais une grande envie d'Andalousie. Alors à nous Séville, Cadix, Grenade, Cordoue. 

Cette année nous avons morcelé les vacances : 1 semaine à NY, 1 autre petite en Italie, 12 jours en Andalousie. C'est bien aussi le morcelage !

Posté par OdileGermaneau à 10:22 - Commentaires [3] - Permalien [#]

vendredi 12 août 2016

Anicroches

51qZtfkTPIL

de Jacques SAUSSEY

Un point commun à ces 20 histoires : tout aurait pu se dérouler sans accrocs.

Une bande de résistants qui se cache dans la montagne pour échapper aux Allemands, un jeune homme qui arpente les quais de la Seine avec la rage au ventre, un vol de billets dans une armoire, un article dans un journal, un scoop exceptionnel à ne pas rater, quelques étages à monter dans un ascenseur vétuste, une exécution en bonne et due forme…

Oui, mais voilà, le destin est machiavélique. Un infime détail, et tout bascule. Et ça, dans la partition bien huilée de l’Univers, cela s’appelle… des anicroches.

Mon avis : Je ne suis pas vraiment fan de ce genre littéraire.  Je l'avais prévu pour ma période "nounou", pensant qu'un recueil de nouvelles ce serait moins compliqué à lire qu'un bon gros roman.
Alors, c'est bien écrit, c'est Jacques Saussey, mais je confime que les nouvelles ce n'est pas mon truc.

_external_images_media_46535$IMAG0958

Par contre je me suis régalée à lire des histoires à mes p'tits poussins.
Je connais maintenant tout de la vie de T'choupi : T'Choupi à la ferme, T'Choupi à l'école, T'Choupi au zoo ...

Posté par OdileGermaneau à 09:43 - Un livre ? - Commentaires [2] - Permalien [#]

vendredi 5 août 2016

Je sais, je radote, mais ...

 

DSC_1036 (2)

Compliqué de les avoir tous les 3 bien disposés - sauf Gabrielle qui adore l'objectif.

J'ai fini par "acheter" Noa avec une sucette. Du coup il ne chouinait plus mais les 2 autres avaient filé.
D'autres photos ont été prises mais en vitesse et donc mal cadrées.
Alors tant pis.

Et lorsque dans quelques années il viendra nous faire du charme pour avoir un scooter, nous chouinerons tout pareil.

 

Posté par OdileGermaneau à 12:38 - Du blabla - Commentaires [3] - Permalien [#]

lundi 1 août 2016

Fort peu présente

et çà va durer encore un moment.

J'ai une super bonne excuse : je joue à plein mon rôle de grand-mère. J'ai eu tout mon petit monde plusieurs jours d'affilée pour terminer en apothéose avec l'anniversaire de mon petit bonze chéri.

La preuve en image.

DSC_0760

DSC_0847

J'ai, pour l'occasion, confectionné un gâteau de bonbons qui a beaucoup plu.

DSC_0793

 Je me retrouve à la tête de quelques centaines de photos plus belles les unes que les autres.

J'assume totalement mon rôle de grand-mère gâteuse qui trouve ses petits les plus beaux du monde. Celles qui le sont déjà me comprendront ; pour les autres je leur souhaite de connaître ce bonheur.

DSC_0919 (2) DSC_0863 (2) DSC_0852 (2)

Et à compter de demain, je passe en mode nounou pour Antoine et Gabrielle avant de rendre mon tablier et de partir en vacances la seconde quinzaine d'août. 

 

Posté par OdileGermaneau à 23:41 - Du blabla - Commentaires [5] - Permalien [#]

L'emprise du passé

51Pj+rIrHKL

de Charlotte LINK

2001. Un garçonnet, qui vient de fêter ses cinq ans, essaie son vélo flambant neuf sur une petite route de campagne toujours très tranquille. Tout joyeux, il appuie à fond sur les pédales...
2014. Kate Linville, enquêtrice à Scotland Yard, ne s'est toujours pas remise du meurtre atroce de son père, l'inspecteur Richard Linville, perpétué dans sa maison de Scarborough trois mois plus tôt. L'enquête piétine et Kate décide de prendre cinq semaines de congés pour régler la succession et peut-être trouver le criminel...

Mon avis : Je suis entrée dans l'intrigue dès le début. Un très bon moment de lecture. Je le recommande vivement.

Posté par OdileGermaneau à 22:57 - Un livre ? - Commentaires [1] - Permalien [#]

dimanche 24 juillet 2016

Le serpent et la perle

51-RPus-XNL

de Kate QUINN

Rome, 1492. La belle Giulia Farnese épouse le jeune et séduisant Orsino et croit que la fortune lui sourit. Mais elle découvre avec stupeur que son mariage n'est qu'un leurre, orchestré par l'influent cardinal Borgia, bien décidé à en faire sa concubine. Enfermée dans une prison dorée, espionnée par les serviteurs, Giulia peut compter sur le soutien de Leonello, un cynique garde du corps qui poursuit de sa vengeance un mystérieux tueur, et de Carmelina, cuisinière irascible au passé secret. Tandis que la corruption grandit au Vatican et que le nombre de leurs ennemis ne cesse de croître, Giulia et ses acolytes doivent faire preuve de ruse pour survivre dans le monde des Borgia. N'est pas intrigant qui veut... 

Mon avis : Vous connaissez, depuis le temps, mes goûts littéraires. J'aime les polars, les polars, les polars, mais aussi les romans historiques. Et entre autre la période dont il est question dans ce roman.
J'avais vu avec délectation une série TV justement consacrée à la famille Borgia. Alors bien entendu ce roman ne pouvait que me séduire. J'ai retrouvé avec plaisir Rodrigo, Lucrèce, César, Guilia ...

Posté par OdileGermaneau à 00:15 - Un livre ? - Commentaires [1] - Permalien [#]