Scrap'Odile

Scrapbooking : passion dévorante - Mais aussi : un peu de broderie, un peu de cuisine, mes lectures, les films ... et mes humeurs !

jeudi 30 août 2018

My absolute darling

CVT_My-Absolute-darling_7668

de Gabriel TALLENT

A quatorze ans, Turtle Alveston arpente les bois de la côte nord de la Californie avec un fusil et un pistolet pour seuls compagnons. Elle trouve refuge sur les plages et les îlots rocheux qu'elle parcourt sur des kilomètres. Mais si le monde extérieur s'ouvre à elle dans toute son immensité, son univers familial est étroit et menaçant : Turtle a grandi seule, sous la coupe d'un père charismatique et abusif. Sa vie sociale est confinée au collège, et elle repousse quiconque essaye de percer sa carapace. Jusqu'au jour où elle rencontre Jacob, un lycéen blagueur qu'elle intrigue et fascine à la fois. Poussée par cette amitié naissante, Turtle décide alors d'échapper à son père et plonge dans une aventure sans retour où elle mettra en jeu sa liberté et sa survie.

Mon avis : Le combat d'une jeune fille pour devenir elle-même. La lecture peut parfois être éprouvante en raison de la violence incestueuse, mais sans jamais de voyeurisme.
A lire

Posté par OdileGermaneau à 17:14 - Un livre ? - Commentaires [0] - Permalien [#]

Une belle histoire - tome 2

Un peu de répit, j'ai pu commencer un nouvel album sur le même principe que le tome 1 : ICI. Evidemment destiné à Coquillette.

J'ai repris le format (20*20) à l'identique. Je pense vais reprendre les mêmes thèmes de pages - compliqué de faire très original dans le déroulé. La grande différence étant que cet album va se décliner au masculin, puisque Gabrielle aura un petit frère. Voici donc les premières pages.

1

2

Je ne sais pas quand je vais avoir le loisir de poursuivre ce projet, ce sera très aléatoire.
J'ai toujours Maman à la maison et ce n'est pas du tout simple. Son état étant ce qu'il est, je vais organiser son déménagement. J'ai trouvé un petit appartement à 3mn de la maison. Elle n'est plus du tout capable de vivre seule. Mais JE ne suis pas capable de l'avoir en permanence à la maison. Aussi je n'en peux plus de faire les 300km et retour qui nous séparent. Elle n'est plus capable de gérer quoi que ce soit. C'est une situation que je ne souhaite à personne.
Le plus gros problème à ce jour (car nous vivons au jour le jour), est que nous avons programmé, depuis des mois maintenant, 2 semaines au Cambodge (départ le 9 septembre) et qu'il va falloir que je la laisse seule chez elle tout ce temps. Je suis tellement inquiète que je n'ai plus envie de partir. Que je sais pertinemment que je ne vais pas profiter de ce voyage dont nous rêvons tous les deux depuis si longtemps. Hélàs je n'ai aucune solution !

Posté par OdileGermaneau à 16:48 - Commentaires [2] - Permalien [#]

dimanche 19 août 2018

Disparue

téléchargement

de Lisa Gardner

Sur une route déserte de l'Oregon noyée par la pluie, une voiture abandonnée, moteur en marche, un sac de femme sur le siège du conducteur. Rainie, avocate séparée de son mari, Pierce Quincy, ex-profiler, a disparu sans laisser de traces.
Dérive d'une femme au passé d'alcoolique ou conséquence d'une des redoutables affaires dans lesquelles elle s'investissait parfois dangereusement ?
Un homme sait ce qui s'est passé cette nuit-là. Et lorsqu'il contacte les médias, le message est clair, terrifiant : il veut de l'argent, la célébrité. Sinon, personne ne reverra Rainie.
Aidé de sa fille, star du FBI, Pierce se lance dans l'enquête la plus désespérée de sa vie, sur la piste d'un criminel sans visage et de la femme qu'il n'a jamais cessé d'aimer.

Mon avis : Un roman sombre et glacé. Nombre de rebondissements en font un livre très agréable à lire.

Posté par OdileGermaneau à 20:50 - Un livre ? - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 16 août 2018

L'atelier du jour

Cette année le reine-claudier s'est surpassé et nous a donné 45kg de fruits. Des fruits pas très gros mais délicieusement parfumés.
Et puis 45kg !

IMG_18961

Nous en avons distribué à tout le voisinage, aux copains et nous avons passé l'après-midi à faire des confitures.

IMG_18991

 

Posté par OdileGermaneau à 23:08 - Du blabla - Commentaires [3] - Permalien [#]

Le cri

51Pcxuwz7xL

de Nicolas BEUGLET

À quelques kilomètres d'Oslo, l'hôpital psychiatrique de Gaustad dresse sa masse sombre parmi les pins enneigés. Appelée sur place pour un suicide, l'inspectrice Sarah Geringën pressent d'emblée que rien ne concorde. Le patient 488, ainsi surnommé suivant les chiffres cicatrisés qu'il porte sur le front, s'est figé dans la mort, un cri muet aux lèvres – un cri de peur primale. Soumise à un compte à rebours implacable, Sarah va découvrir une vérité vertigineuse sur l'une des questions qui hante chacun d'entre nous : la vie après la mort... 

Mon avis : Une histoire menée tambour battant, de l'action, un peu d'ésotérisme. Un thriller addictif.

Posté par OdileGermaneau à 22:03 - Un livre ? - Commentaires [4] - Permalien [#]

dimanche 12 août 2018

Le vent de la plaine

41cFz7-PDEL

de Alan LE MAY

L'histoire des Zachary, une famille de ranchers du Texas. En 1874, alors que les habitants de la région et les Indiens s'affrontent pour les terres, un vieil ennemi des Zachary répand la rumeur selon laquelle leur fille ne serait pas leur enfant biologique, mais une Kiowa volée à sa tribu. Bientôt, les Zachary sont rejetés par leur propre communauté et doivent se préparer à une âpre bataille contre les Kiowa, venus réclamer leur enfant...

Mon avis : Un roman d'aventure qui nous replonge dans les grands westerns de notre enfance. La tension est constante dans l'attente de la confrontation inévitable.

Posté par OdileGermaneau à 22:59 - Un livre ? - Commentaires [1] - Permalien [#]

vendredi 10 août 2018

Si tu t'en vas

Le seul avantage des insomnies, est que je peux lire encore et encore.

metadata-image-17318959

de C.J. COOKE

Une femme sans nom. Une disparition inexpliquée. Une femme échoue sur une île déserte. Qui est-elle, d’où vient-elle, comment est-elle arrivée jusqu’ici ? Elle n’en a pas la moindre idée. Alors que quatre écrivains réunis pour leur retraite annuelle lui viennent en aide, elle détecte de vives tensions au sein du groupe. Les apparences sont trompeuses, et chacun d’eux semble dissimuler un secret en lien avec le mystère de son identité. Pendant ce temps, dans un quartier huppé de la banlieue londonienne, Eloïse disparaît, abandonnant ses deux enfants en bas âge. Son mari se démène pour la retrouver, mais l’enquête menée par la police révèle que leur mariage si parfait n’est qu’une façade...

Mon avis : Les chapitres jouent l'alternance, une fois Héloïse qui lutte contre l'amnésie, une fois son mari qui se démène tant bien que mal avec ses deux jeunes enfants et la recherche de sa femme, une fois la grand-mère d'Héloïse qui a en partie élevé la jeune femme.
Compliqué d'en dire beaucoup sous peine de trop en dévoiler. Les personnages sont attachants. Un bon premier roman qui sort de l'ordinaire.

Posté par OdileGermaneau à 14:48 - Un livre ? - Commentaires [3] - Permalien [#]

mercredi 8 août 2018

C'est pas encore pour maintenant

Je m'étais promis de me remettre au scrap rapidement lorsque les petits seraient repartis. C'était sans compter que je viens de récupérer Maman qui est dans un tel état de fatigue - oserai je dire de délabrement. Quel choc lorsqu'elle a ouvert sa porte samedi et que nous avons vu dans quel état elle était ! 
Le second choc a été lorsque j'ai épluché son compte en banque et que je me suis aperçu que quelqu'un se servait sans vergogne. Nous sommes allés directement à la banque pour faire opposition "à tout". Du coup je prends les rênes. Quelle galère.

Il avait raison le Général : "La vieillesse est un naufrage".

Alors pour le scrap ...

Posté par OdileGermaneau à 14:31 - Du blabla - Commentaires [5] - Permalien [#]

Baby Doll

CVT_Baby-Doll_3101

de Hollie OVERTON

8 ans d’absence, 3 110 jours d’enfermement, 74 640 heures de peur –et 1 minute d’inattention qui lui permet de fuir … La nouvelle vie de Lily Riser commence un soir d’hiver glacial. Seulement vêtue d’un pyjama, elle passe la porte. Elle serre sa fille dans ses bras. Et se met à courir. Loin de la cabane dans la forêt, loin du père de Sky, de cet homme qui l’a séquestrée pendant huit ans et qui, pour la première fois, n’a pas fermé la serrure. Lily est libre, mais ce n’est pas pour autant que leur calvaire est fini. L’enlèvement et les sévices qu’elle a subis ne l’ont pas seulement marquée à vie, sa disparition a aussi détruit sa famille – surtout sa soeur jumelle qui ne s’est jamais remise de sa disparition. Tous tentent tant bien que mal de reconstruire un avenir, sans se douter qu’ils vont être à nouveau mis à rude épreuve.
Depuis sa cellule de prison, le ravisseur de Lily compte bien punir sa Baby Doll pour sa désobéissance …

Mon avis : Le roman débute là où la plupart des histoires de kidnapping se terminent, lorsque Lily s'échappe avec sa fille de la cabane où elle est retenue captive depuis huit ans. Les chapitres alternent les points de vue : Lily, sa soeur, sa mère et enfin le ravisseur.
Je suis incapable de dire si j'ai aimé ou pas. Le roman se lit rapidement et sans déplaisir, mais il manque ... un petit frisson, un coup de théâtre. D'autant que le ravisseur promet, promet, promet de punir "sa ba
by doll" qui lui a désobéi.

Posté par OdileGermaneau à 14:22 - Un livre ? - Commentaires [1] - Permalien [#]

mercredi 1 août 2018

Simplement heureux ensemble

Avril 2017 - Je gardais Gabrielle chez elle depuis plusieurs jours. Elle était si heureuse qu'arrive son Papy pour le week-end.

simplement heureux ensemble

 

Selon une page vue ici

 

Posté par OdileGermaneau à 12:35 - Commentaires [3] - Permalien [#]

Sisters

414Nrq5SfKL

de Michelle ADAMS

Je m’appelle Irini. Mes parents m’ont abandonnée. 
Je m’appelle Eleanor. Quand ma sœur avait trois ans, mes parents l’ont abandonnée. Moi, ils m’ont gardée. 
Deux sœurs. Deux vies séparées. Une seule et même famille, unie par un atroce secret. 
Irini n’avait que trois ans lorsqu’elle a été abandonnée par ses parents. Sa sœur, elle, est restée. Ils lui ont préféré cette sœur tyrannique, destructrice et méchante. 
Vingt ans ont passé. Une nuit, Irini reçoit un coup de téléphone de cette sœur qu’elle n’a pas revue depuis si longtemps. Eleanor lui apprend que leur mère vient de mourir, et la presse de revenir dans la maison familiale, en Ecosse, pour l’enterrement. 
En acceptant de renouer avec sa famille au-delà de la mort, Irini ne se doutait pas qu’elle réveillerait des fantômes bien plus traumatisants que ceux contre lesquels elle se bat depuis toujours. Elle pensait que ses parents ne voulaient plus d’elle. Et si la vérité était plus horrible encore ?

Mon avis: Un page-turner.  L'histoire de 2 soeurs qui se cherchent et se rejettent à la fois, jusqu'à la folie. On se doute très tôt de la raison de l'abandon d'Irini. Je n'ai pas compris l'absence totale de liens entre Irini et ses parents, ni ceux entre Irini et les personnes qui l'ont accueillie. J'ai cependant passé un bon moment. Le dénouement dans les 5 dernières pages et çà, c'est bien.

Posté par OdileGermaneau à 09:25 - Un livre ? - Commentaires [1] - Permalien [#]

lundi 30 juillet 2018

I'm back ! Soon

Fin juillet ... nous avons rempli avec bonheur notre rôle de grand-parents. Je vais pouvoir reprendre le chemin de la table de scrap.

Sitôt que j'aurai remis un peu d'ordre, car Gabrielle a découvert les perfos et la BigShot. Elle s'en est donné à coeur joie. Je sais maintenant que j'avais raison de remplir la boîte à chutes. Un peu de ménage et de rangement ne feront pas de mal. J'avais planqué l'encre et les tampons sous peine de devoir repeindre toute la maison.

Durant ce mois, à tour de rôle, parfois ensemble, les petits auront passé du temps à la maison. Nous avons écumé nombre de parcs de la région et je suis devenue imbattable au Mistigri.

 

Posté par OdileGermaneau à 14:23 - Du blabla - Commentaires [1] - Permalien [#]

vendredi 27 juillet 2018

Ses yeux bleus

41mxwGUdBhL

de Lisa HAGENSEN

Raili Rydell, une bibliothécaire célibataire de 40 ans, va passer l'été dans son chalet au bord d'un petit lac au milieu de la forêt dans le comté de Lövaren. Mais les vacances dans ce petit havre de paix ne vont pas se passer comme prévu. Un chien se volatilise sans laisser la moindre trace, un enfant disparaît sans que personne ne semble s'en préoccuper et un homme est soudain retrouvé noyé. Raili va bientôt réaliser que rien n'est comme il paraît. Dans la forêt obscure se cachent des choses qui n'ont rien de naturel et les habitants du coin ne sont peut-être pas ce qu'ils prétendent être.

Mon avis : Une histoire de sorcières qui se déroule en 1670 avec des répercutions au 21ème siècle. Des meurtres, des incendies, des fous ... Bof ! Vite lu, aussi vite oublié.

Posté par OdileGermaneau à 09:56 - Un livre ? - Commentaires [1] - Permalien [#]

Avec obstination

Je m'obstine encore et toujours à faire refleurir les orchidées. Hélas sans beaucoup de résultat. D'autant plus que je n'ai absolument pas la main verte. C'en est affligeant.

A force de tâtonnements, je pense avoir enfin trouvé l'emplacement adéquat. Des feuilles neuves oui, mais de fleurs point.
Pire même l'une d'entre elles pourrissait. Après un petit tour sur la toile, une personne (dont j'aurai du conserver le nom) donnait cette solution en cas de pourrissement : sortir totalement la plante de son substrat, la rincer abondemment, couper TOUTES les racines et plonger ce qui reste dans un verre d'eau, en veillant que l'eau ne se trouble pas. Et SURTOUT s'armer de patience.
Et voilà, çà fontionne. Certes, je n'ai toujours pas de fleur, mais de nouvelles racines sont apparues, ainsi qu'un jolie petite feuille bien verte, maintenant c'est une tige qui pointe le bout de son nez. Je ne ne désespère pas.

P1000252 P1000253

 P1000254 P1000255

 

Posté par OdileGermaneau à 09:55 - Du blabla - Commentaires [4] - Permalien [#]

vendredi 6 juillet 2018

Carmen

Pas question de déroger à notre habitude de l'Opéra en Plein Air. Cette année nous testons le château de St-Germain-en-Laye pour l'opéra le plus populaire qui soit : Carmen
C'est avec Carmen que j'ai commencé à m'intérresser à l'opéra il y a de nombreuses années. C'est le plus accessible pour les néophytes.

images (3)

L'argument

En Espagne, à Séville. Arrêtée à la suite d’une querelle, Carmen, bohémienne au tempérament de feu, séduit le brigadier Don José, fiancé à Micaëla, et lui promet son amour s’il favorise son évasion. Don José libère Carmen, et se fait emprisonner à son tour. Il la retrouve deux mois plus tard parmi les contrebandiers. Pour elle, José se fait déserteur, et enchainé à sa passion dévorante pour Carmen, la poursuit de sa jalousie. L’ultime rencontre entre Carmen et Don José se déroule devant les Arènes de Séville : alors qu’elle attend son nouvel amant, le torero Escamillo, José tente, dans une ultime confrontation, de convaincre Carmen de revenir auprès de lui.

 

Posté par OdileGermaneau à 20:00 - Une sortie ? - Commentaires [1] - Permalien [#]

jeudi 5 juillet 2018

Vive la rentrée

Septembre 2017 - 2 photos "presque" identiques, Noa sur l'une, Gabrielle sur l'autre. vous remarquerez les divers enthouiasmes de mes petits chenapans. J'ai donc scrapé ces 2 photos avec la même MEP. J'ai juste changé les couleurs. 
A titre personnel, je préfère la version vert-rouge

vive la rentrée 1

vive la rentrée 2

Posté par OdileGermaneau à 23:31 - Commentaires [2] - Permalien [#]

mercredi 4 juillet 2018

Fatal dimanche - Tout s'arrête

metadata-image-19322182

de Nicci FRENCH

Frieda Klein fait une affreuse découverte : un corps est trouvé chez elle, dissimulé sous le plancher de son salon. Cet homme n’est autre que le détective privé qu’elle avait engagé pour sa propre protection.

Pour la psychothérapeute, le message est clair : tu es la prochaine. Mais les événements se bousculent. Tandis que ses proches sont à leur tour pris pour cibles, les intentions du tueur lui paraissent subitement confuses. Y a-t-il plusieurs meurtriers à l’œuvre ? Un copycat ? Peu à peu, toutes ses certitudes s’estompent. Mais une chose demeure certaine : si elle ne perce pas le mystère au plus vite, elle risque bien de voir disparaître tous ceux à qui elle tient....

Mon avis : Même si vous n'avez pas lu les tomes précédents (ce que je recommande tout de même), vous passerez un très bon moment avec l'ultime opus de cette série.
Le rythme est soutenu. L'on connait bien à l'avance le nom du "copycat", mais le suspens est ailleurs, dans la recherche de la dernière victime. Sur le coup, la fin m'a déçue, mais à la réflexion elle ne pourrait être autre. Je pense être surtout déçue que cette "semaine mortifaire" s'achève !

Posté par OdileGermaneau à 08:57 - Un livre ? - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 1 juillet 2018

Je suis autorisée ...

Juin 2018 - Je suis autorisée à vous montrer ceci. 

Cette année le Père Noël sera très très généreux avec nous. On ne distingue pas très bien l'inscription sur le panneau que tient ma poupette. Elle annonce fièrement :

"Je vais être une grande soeur".

grande soeur

J'ai scrappé cette photo 2 fois, une fois pour l'album de Gabrielle, une autre fois qui sera la page de garde à l'album de BEBE X. Oserai-je vous dire de quel surnom Mathilde a affublé son bébé ?

J'ose ... ce sera l'album de "coquillette".

D'après une page vue et admirée ici 

papillon sur Sérapia langue - ScrapEvasion

Bonjour! Voici une nouvelle page avec la belle orchidée Sérapia langue et nec plus ultra un papillon est posé dessus! J'ai suivi (hors délai) le sketch proposé par c&s tout simplement avec mon matériel préféré: imprimés coordonnés à la photo et découpes. Je ne sais plus qui m'avait offert le papillon rose en calque.

http://scrapevasion.canalblog.com



Posté par OdileGermaneau à 08:06 - Commentaires [2] - Permalien [#]

vendredi 29 juin 2018

La Reine et la Sainte

800px-ma-lebrun_4_-_modif

Nous habitons à 30mn de Versailles.

Comment résister à ce spectacle pyrotechnique  donné dans le cadre royal des Jardins de l’Orangerie au Château de Versailles, feux d’artifice, flammes, vidéos, personnages lumineux et porteurs de feu célèbrent la figure historique de Marie-Antoinette.

Posté par OdileGermaneau à 22:30 - Une sortie ? - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le début de la saison estivale

Aujourd'hui commence notre saison estivale. Elle consiste en de nombreuses gardes en tout genre : les petits les uns derrière les autres, à tour de rôle ou parfois ensemble ... Aussi garde de toutou pendant que les enfants partent en vacances.
Notre tour de partir n'aura lieu qu'en septembre, quand tout le monde sera rentré !

Le scrap va alors passer au second plan, après les petits et l'intendance. Alors que j'avais retrouvé avec plaisir le chemin de la table. Peut-être lorsque les petits seront à la sieste ... Cependant rien n'est gagné ! Même mon rythme de lecture va se trouver perturbé (heureusement que les insomnies sont là ... ainsi que les matchs de foot).

Mais je ne veux pas avoir l'air de me plaindre ... il n'en est rien. Je suis si contente d'avoir la maison et le jardin en fouillis, je suis si heureuse des cris et des rires de mes petits poussins.

Posté par OdileGermaneau à 09:06 - Du blabla - Commentaires [0] - Permalien [#]