Scrap'Odile

Scrapbooking : passion dévorante - Mais aussi : un peu de broderie, un peu de cuisine, mes lectures, les films ... et mes humeurs !

dimanche 1 mai 2016

Les cendres froides

9782819502470FS

de Valentin MUSSO

1999. A la mort de son grand-père, Aurélien Cochet découvre que ce dernier aurait travaillé durant la guerre dans un Lebensborn, une maternité nazie accueillant des jeunes femmes enceintes de membres de la SS et de la Wehrmacht. Au même moment, dans un petit village de la Haute-Marne, une octogénaire est retrouvée assassinée. Les gendarmes soupçonnent très vite une mise en scène, mais ils sont loin de se douter que cette retraitée est la victime, plus de cinquante ans après la fin de la guerre, de l'entreprise eugéniste nazie. 
Aidée par une jeune universitaire spécialiste de la Seconde Guerre mondiale, Aurélien va tenter de lever le voile sur le pasé de sa propre famille. Cambriolage, menaces, agression... Rien ne l'empêchera de plonger au coeur d'un des programmes les plus mystérieux et les plus terrifiants du IIIe Reich.

Mon avis : Lorsqu'un MUSSO peut en cacher un autre ! On sent une vrai travail de recherche. Aucun des personnages n'est laissé "au hasard". Une histoire prenante, émouvante, des secrets de famille, des personnages tourmentés, le mélange de la petite et de la grande histoire ...Bref une vraie réussite.

Nous ré-intégrons nos pénates ce soir. Le vol est prévu à 21h. Il nous reste donc une bonne partie de la journée pour profiter un peu plus de la ville qui ne dort jamais. Maman en a profité un maximum, elle en a pris plein les yeux.

Posté par OdileGermaneau à 14:30 - Un livre ? - Commentaires [2] - Permalien [#]

samedi 30 avril 2016

Le murmure de l'ogre

metadata-image-24366

de Valentin MUSSO

Nice, 1922. Deux prostituées sont assassinées, le crâne rasé et le corps recouvert d'étranges symboles. Bientôt, ce sont des enfants qui disparaissent et qui sont retrouvés égorgés aux quatre coins de la ville dans une mise en scène macabre. Louis Forestier, un commissaire des brigades mobiles créées par Clemenceau, se lance sur les traces de celui que les journaux ont surnommé l'« Ogre ». Il est épaulé par Frédéric Berthellon, un spécialiste des pathologies mentales de l'hôpital Sainte-Anne venu exprès de Paris, et par Raphaël Mathesson, un richissime érudit, aviateur à ses heures perdues. 
Très vite, ils découvrent que le tueur observe un rituel inspiré de récits de l'Antiquité sur la descente des mortels dans le monde des Enfers. L'affaire prend une dimension nouvelle quand le fils d'un millionnaire américain est enlevé par le tueur. Le compte à rebours commence : des ruelles miséreuses du vieux Nice aux luxueuses villas des hivernants, chaque indice est interprété pour tenter de saisir les motivations de l'Ogre, et de remonter sa piste.

Mon avis : L'enquête est orchestrée avec minutie, elle se suit avec plaisir malgré l'horreur des crimes perpétrés. le meurtrier nargue la police, laissant volontairement des indices derrière lui et tuant ses victimes selon un calendrier précis et des rites organisés. le récit des événements est chronologique, émaillé à l'occasion de flashbacks permettant de comprendre le passé du criminel. Une bonne surprise.

Posté par OdileGermaneau à 13:34 - Commentaires [2] - Permalien [#]

jeudi 28 avril 2016

Intime conviction

metadata-image-1247254

de Marie-Christine Martens

Elle était belle. Elle ressemblait à un ange. Elle avait vingt ans et était promise à un bel avenir. Son destin s'est brisé au pied d'un pont un soir d'octobre. Qui était vraiment Carole ? Que s'est-il donc réellement passé ? Suicide ? Accident ? Meurtre ? Sous la houlette d'une commissaire acariâtre, Matt et Alex, en quête de vérité et de justice, vont tout faire pour résoudre cette énigme. Le premier a deux passions dans la vie : son métier, pour lequel il se dévoue corps et âme, et surtout Charline, sa petite fille paralysée suite à un accident de voiture. La seconde, sa coéquipière et meilleure amie, est une flic au cour tendre, si tendre, qu'elle refuse qu'on le lui égratigne encore. Chantage. Trafic. Tentations. Amour. Passion. Amitié. L'existence est pavée d'embûches, et les sentiments parfois bien difficiles à désenchevêtrer...

Mon avis : Bon voilà c"est fait : vite lu, vite oublié. 

Posté par OdileGermaneau à 13:58 - Un livre ? - Commentaires [0] - Permalien [#]

Hors cadre

En direct de NY.

Déjà qu'à la maison je lis beaucoup la nuit ! Mais alors ici, en proie au décalage horaire ...


51qAOQaz9kL

de Stefan AHNHEM

Près des corps sauvagement mutilés de deux victimes, une photo de leur classe de 3e sur laquelle leur visage a été raturé. Cette classe a aussi été celle de l'inspecteur Fabian Risk de la police de Helsingborg. Pour arrêter la spirale infernale et éviter d'être la prochaine cible, il s'enfonce dans les méandres de son propre passé. Au risque de s'y perdre. 

Mon avis : Un bon pavé de 600 pages. Un thriller bien prenant sur lequel j'ai malgré tout quelques petites réserves.
C'est une course effrénée, semée d'embuches et de complications afin de trouver l'Homme Invisible qui fait frémir la ville entière. Il se passe beaucoup de choses, il y a beaucoup de personnages (j'ai été perdue à certains moments, même si on reprend vite le fil de l'intrigue). Je me suis attachée à l'inpecteur Risk
Un peu trop de longueurs à mon goût. Le roman aurait gagné à être raccourci. Pas une seule seconde j'ai eu l'envie de l'abandonner, mais je n'ai pas ressenti ce besoin irrépressible de connaître la fin. L'écriture est fluide et les chapitres courts. J'ai le eu sentiment d'une conclusion un peu bâclée, un peu écrite à la va-vite pour boucler le roman.
Malgré tout je le recommande, j'ai passé un bon moment.

Posté par OdileGermaneau à 13:46 - Un livre ? - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 24 avril 2016

Nail Art

Depuis plusieurs années maintenant, je ne peux plus me passer de ma séance de manucure mensuelle. Pendant longtemps, je me suis contentée d'une french manucure ou d'un vernis-couleur traditionnel.

 Dans le salon "nail art" que je fréquente, une jeune femme est arrivée et m'a peu à peu convertie à un peu plus de fantaisie.
cliquer sur les photos pour les voir en + grand.

2 octobre 10 septembre 
12 novembre 21 aout
 22 octobre 4 décembre 

7 avril 14 janvier 

17 mars 25 février

 Cette fois Laura a fait très fort.

20 avril

Article programmé avant notre départ.  

   

Posté par OdileGermaneau à 14:20 - Du blabla - Commentaires [0] - Permalien [#]

C'est son rêve

Maman a toujours eu ce rêve. Elle ne l'a jamais réalisé. Nous nous sommes dit que c'était maintenant ou jamais.

A son âge - bientôt 82 ans -, si elle ne le fait pas maintenant, elle ne le fera jamais.
Alors puisque sa santé n'est pas mauvaise, qu'elle marche bien, (et aussi si çà pouvait l'aider à surmonter cette maudite dépression), nous avons décidé de l'emmener une semaine à New York.

Pour tout vous dire, nous sommes accro à cette ville, y aller régulièrement ne nous dérange pas vraiment.
Cela me fait tellement plaisir de lui faire plaisir.

 images

 

 

Posté par OdileGermaneau à 14:05 - Du blabla - Commentaires [2] - Permalien [#]

vendredi 22 avril 2016

La moue

Mars 2016

Si vous saviez toutes les photos de mes petits choux à ma disposition. Encore ma poussinette (17 mois), avec sa maman cette fois.

la moue

Papiers Bazzill & Crate Paper

Posté par OdileGermaneau à 08:07 - Commentaires [2] - Permalien [#]

jeudi 21 avril 2016

Fascinée

Mars 2016 - Ma petite poussinette fascinée par les étincelles du gâteau d'anniversaire de son cousin Antoine.

fascinée

Papiers Bazzill & BoBunny

Posté par OdileGermaneau à 16:23 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Une maison sans chat...

... est comme un jardin sans fleurs.

Pour une amie très chère à peu près aussi gâteuse de son chat que je le suis de mon chien.

une maison sans chats

Sauf que j'ai fait une grosse énorme monstrueuse bêtise. Encore maintenant je ne sais pas comment j'ai pu faire un truc pareil.

P1070473 (2)

Je vous explique : Je brode depuis environ 25 ans et c'est bien la première fois que cela arrive. En enlevant le tire-fil qui me servait de trame, j'ai mis un vilain coup de ciseaux dans le tissu. Impossible alors d'offrir un truc pareil, je vais devoir en broder un autre, faire une reprise sur celui-ci (car comme aurait dit ma grand-mère "mieux vaut une vilaine petite reprise qu'un beau gros trou") et le garder pour moi. 

 

Posté par OdileGermaneau à 14:29 - Broderie - Commentaires [0] - Permalien [#]

Mauvais pas

téléchargement

de Linwood BARCLAY

Aux États-Unis, de nos jours 
Zack Walker a une obsession : la sécurité. Marié et père de deux enfants, cet auteur de science-fiction a préféré quitter un environnement urbain qu’il estime trop dangereux, pour une vie de banlieue bien paisible. 
Paisible ? A voir. Car Zack, en bon parano, continue de voir le danger partout : ses ados s’obstinent à laisser la porte d’entrée ouverte aux cambrioleurs potentiels et surtout, sa femme Sara laisse son sac à main à disposition de tous. 
Un jour, voulant lui donner une leçon au supermarché, Zack lui vole son sac. Qui est en fait celui d’une inconnue. Les choses se compliquent vraiment quand Zack se rend au domicile de celle-ci et découvre son cadavre… Qui pouvait bien en vouloir à cette secrétaire ? La banlieue n’est donc pas l’antre de félicité qu’il avait imaginé ? Qu’est-ce qui se joue derrière les façades proprettes de ces pavillons coquets ? 
Bien décidé à résoudre le mystère de la mort de la jeune femme, Zack va se trouver au centre d’un véritable guêpier. Et il aura bien besoin de l’aide de ses voisins, Earl et Trixie, pour se sortir de ce mauvais pas. Si ces derniers ne jouent pas, eux aussi, un double jeu dangereux…

Mon avis : Bof ! Pas grand intérêt. Vite lu, vite oublié. Pourtant d'habitude j'aime plutôt Linwood Barclay.

Posté par OdileGermaneau à 09:59 - Un livre ? - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 11 avril 2016

2 cartes

Je m'aperçois que je ne vous ai pas montré les 2 cartes qui acompagnent les petits bavoirs que j'ai brodés.

1

2

Posté par OdileGermaneau à 17:15 - Scrap'cartes - Commentaires [4] - Permalien [#]

Une offrande à la tempête

product_9782715242388_195x320

de Dolorès REDONDO

La mort subite d'une petite fille devient suspecte lorsque le médecin légiste découvre qu'une pression a été appliquée sur le visage du bébé. Très vite, les soupçons se portent sur le père au comportement étrange, qui tente même de dérober le cadavre du nourrisson afin de «terminer ce qui a été commencé». La grand-mère, elle, est persuadée que ce meurtre est l'acte d'Inguma, créature maléfique issue de la mythologie basque. 
Aux yeux de l'inspectrice Amaia Salazar, cette histoire est une énième légende. Mais lorsqu'elle décide de s'intéresser de plus près aux morts subites de nourrisson déclarées dans la vallée de Baztan ces dernières années, Amaia observe pourtant des similitudes troublantes et l'enquête prend une tournure inattendue. Fuyant son rôle d'épouse et de mère, Amaia se consacre entièrement à cette nouvelle affaire qui la mène à l'origine même des événements qui ont frappé la vallée et la confronte bientôt à son passé et à ses propres démons.

Mon avis : Je l'attendais avec impatience le 3ème volet de cette trilogie. Je n'ai pas été déçue. Certes au 3/4 du livre, j'ai vu venir la fin et malgré celà, je n'ai pas décroché. C'est réellement un trilogie : la fin de celui-ci boucle également les 2 précédents.
Il y a juste une chose qui m'a (un tout petit peu)"dérangée" ; je ne vous en  dirai pas d'avantage car si vous avez lu les 2 premiers et que vous avez envie de celui-ci, je ne veux peux pas trop en dévoiler (j'ai horreur que l'on me fasse "le  coup").

Posté par OdileGermaneau à 13:51 - Un livre ? - Commentaires [1] - Permalien [#]

vendredi 8 avril 2016

Le Keukenhof

Parmi mes fleurs favorites, il y a les pivoines et les fleurs à bulbes, en particulier les tulipes.
Rien de mieux alors, lorsque l'on aime les tulipes, qu'un grand week-end au Keukenhof aux Pays Bas.
Nous y sommes déjà allés 2 fois, mais je ne m'en lasse pas.

Keukenhof_340

Pourvu qu'il fasse beau !

Posté par OdileGermaneau à 09:15 - Du blabla - Commentaires [1] - Permalien [#]

mardi 5 avril 2016

Une nouvelle naissance

C'est la saison...

Un petit Gaspard a montré le bout de son nez il y a quelques jours. Je pensais avoir le temps, puisque sa naissance était prévue dans 3 semaines

Et comme les 2 précédents m'ont beaucoup amusée, j'ai réitéré le bavoir "à texte".

chez mamie tout est permis

Posté par OdileGermaneau à 16:12 - Broderie - Commentaires [3] - Permalien [#]

samedi 2 avril 2016

Un cadeau de naissance

Comme je le disais lors d'un présent message, j'ai un cadeau de naissance à faire.
Puisque nous sommes amis avec les futurs grands-parents, je voulais que le cadeau soit, certes pour le BB, mais aussi en rapport avec les grands-parents.
Je ne suis pas mécontente du résultat.

c'est meilleur chez mamie

papy c'est rugby

Posté par OdileGermaneau à 15:15 - Broderie - Commentaires [2] - Permalien [#]

jeudi 31 mars 2016

Crapauds amoureux

Un nouveau torchon que j'ai mis un temps fou à terminer. Faut dire que le motif est grand, pas moins de 23cm*15cm. Et j'ai été tellement prise avec les préparatifs des 60 ans de M.mon mari (les festivités se sont déroulées en plusieurs fois, avec à chaque fois beaucoup de monde, allez plus qu'une invit. et ce sera terminé)... Bref je me trouve des excuses. 

crapauds amoureux

Maintenant je passe à un cadeau de naissance : des amis, pour la première fois seront grands-parent en avril.
J'ai ressorti des bavoirs, mais plutôt que de broder des motifs strictement BB, je pense broder aussi des messages spécial grands-parents. 
Par exemple : un biberon et ce message "c'est meilleur chez Mamie". Et pour l'autre "spécial Papy", je n'ai pas encore en tête le message. Si vous avez des idées, elles sont les bienvenues.

Posté par OdileGermaneau à 10:28 - Broderie - Commentaires [2] - Permalien [#]

Ils grandissent si vite !

Ils grandissent si vite mes petits choux. 

Antoine a fêté ses 3 ans le 15 mars

DSC_0013 

Le petit bonze Noa -18 mois- a bien plus de cheveux que la photo le laisse supposer

1458051856946 (2) 

Gabrielle, ma petite princesse -15 mois- tellement attachante

DSC_0053 (2)

 

Posté par OdileGermaneau à 10:03 - Du blabla - Commentaires [3] - Permalien [#]

mercredi 30 mars 2016

Mon-son fils

Non vous ne rêvez pas : une page de scrap sur ce blog.

Je l'ai commencée il y a plusieurs semaines déjà, puis abandonnée. La cause principale étant que je bloquais sur le titre. Et à force de la voir traîner sur la table de scrap... ce matin. 
Sauf comme qu'à chaque fois qu'une page n'est pas bouclée d'une traite, elle ne me plaît plus, pourtant j'adore cette photo.

mon son fils

Papiers Bazzill & BoBunny - Photo août 2015

Posté par OdileGermaneau à 18:49 - Album 2015 - Commentaires [4] - Permalien [#]

La fille de Brooklin

1540-1 (1)

de Guillaume MUSSO

Je me souviens très bien de cet instant. Nous étions face à la mer. L’horizon scintillait. C’est là qu’Anna m’a demandé : « Si j’avais commis le pire, m’aimerais-tu malgré tout ? » Vous auriez répondu quoi, vous ?
Anna était la femme de ma vie. Nous devions nous marier dans trois semaines. Bien sûr que je l’aimerais quoi qu’elle ait pu faire.
Du moins, c’est ce que je croyais, mais elle a fouillé dans son sac d’une main fébrile, et m’a tendu une photo.
– C’est moi qui ai fait ça.
Abasourdi, j’ai contemplé son secret et j’ai su que nos vies venaient de basculer pour toujours.
Sous le choc, je me suis levé et je suis parti sans un mot.
Lorsque je suis revenu, il était trop tard : Anna avait disparu.
Et depuis, je la cherche.

Mon avis : Je lis toujours Musso dès sa sortie. Celui-ci ne m'a vraiment pas déçue. L'intrigue est bien ficelée du début à la fin (alors que j'ai eu le sentiment dans plusieurs autres romans qu'il avait du mal à conclure). Les personnages sont convaincants. Pour moi un bon cru ce dernier Musso !

Posté par OdileGermaneau à 09:50 - Un livre ? - Commentaires [2] - Permalien [#]

dimanche 27 mars 2016

Méthode 15-33

1540-1de Shannon KIRK

Imaginez une jeune fille de seize ans, enceinte et vulnérable, que l’on jette dans une camionnette crasseuse. Vous la croyez terrifiée ? Bien au contraire, elle n’est pas comme les autres, elle ne ressent aucune empathie. Un handicap qui va devenir une force redoutable : méthodique et calculatrice, elle met au point un plan d’évasion où rien n’est laissé au hasard. 
Dès les premières minutes de son enlèvement, elle se focalise avec calme et détermination sur deux choses : sauver l’enfant qu’elle porte et se venger. Sa volonté de fer et son ingéniosité seront ses meilleures armes contre la perversité de ses oppresseurs, et il ne lui restera alors plus qu’à attendre le moment idéal pour lancer son attaque.

Mon avis : Sentiment mitigé. Je n'ai pas réussi à m'attacher au personnage principal, ni aux enquêteurs d'ailleurs. Le sujet est pourtant original. Il y a une certaine perversité dans l'envie et l'esprit de vengeance. Mais ... c'est tout. Inutile de se jeter dessus.

Posté par OdileGermaneau à 20:16 - Un livre ? - Commentaires [4] - Permalien [#]