Scrap'Odile

Scrapbooking : passion dévorante - Mais aussi : un peu de broderie, un peu de cuisine, mes lectures, les films ... et mes humeurs !

dimanche 4 juin 2017

Une fille parfaite

de Mary KUBICA « Je la suis depuis plusieurs jours. Je sais où elle fait ses courses, où elle travaille. Je ne connais pas la couleur de ses yeux ni comment est son regard quand elle a peur. Mais je le saurai bientôt. »Incapable de dire non au séduisant et énigmatique inconnu qu’elle vient de rencontrer dans un bar, Mia Dennett accepte de le suivre jusqu’à chez lui. Sans savoir qu’elle vient de commettre une grave erreur. Et que rien, jamais, ne sera plus comme avant. Mon avis :Alors que ne suis pas du tout adepte de ce genre de... [Lire la suite]
Posté par OdileGermaneau à 09:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 29 mai 2017

La peau des anges

de Michaël KATZREFELD Dans la lumière naissante de l'aube, des mouettes survolent en se chamaillant les monticules de ferraille de la casse automobile de Hjulsta à Stockholm. La silhouette est plantée jusqu'aux genoux dans la ferraille, comme si l'on avait voulu éviter que le vent ne l'emporte. Elle n'a que la peau sur les os et son corps est blanc comme du marbre. Même ses globes oculaires sont recouverts de plâtre, si bien qu'elle regarde fixement devant elle, telle une antique statue romaine. Encore un ange blanc. C'est le... [Lire la suite]
Posté par OdileGermaneau à 08:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 15 mai 2017

Sur tes traces

de Karen ROSE La psychologue Faith Frye exerce un métier à haut risque: la prise en charge des déviants sexuels. Parmi eux, se cache certainement l’homme qui la traque avec acharnement depuis qu’elle l’a envoyé en prison, et qui tue au gré de ses besoins pour se rapprocher d’elle. Elle se réfugie dans la maison familiale dont elle vient d’hériter. Inhabitée depuis vingt ans, isolée, cette maison représente pour Faith la chance et l’espoir d’échapper à l’horreur d’une vie hantée et de sauver sa peau. Mais à peine arrivée, Faith est... [Lire la suite]
Posté par OdileGermaneau à 11:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
lundi 1 mai 2017

Disparue

de Darcey BELL Cela commence par un simple petit service - du genre de ceux que se rendent volontiers deux mères de famille. Tout oppose en apparence Stephanie, une jeune veuve sans emploi qui partage son temps entre son fils Miles et la rédaction de son "blog de maman", et Emily, une femme d'affaires sophistiquée et mariée. Elles s'entendent pourtant à merveille et ont noué, dans leur petite ville du Connecticut, une amitié aussi forte que celle qui lie leurs deux fils de cinq ans. Et lorsqu'Emily lui demande de... [Lire la suite]
Posté par OdileGermaneau à 13:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
dimanche 23 avril 2017

Un appartement à Paris

de Guillaume MUSSO Paris, un atelier d’artiste caché au fond d’une allée verdoyante.Madeline l’a loué pour s’y reposer et s’isoler.À la suite d’une méprise, cette jeune flic londonienne y voit débarquer Gaspard, un écrivain misanthrope venu des États-Unis pour écrire dans la solitude. Ces deux écorchés vifs sont contraints de cohabiter quelques jours.L’atelier a appartenu au célèbre peintre Sean Lorenz et respire encore sa passion des couleurs et de la lumière. Terrassé par l’assassinat de son petit garçon, Lorenz est mort un an... [Lire la suite]
Posté par OdileGermaneau à 09:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 23 avril 2017

La maison de poupée

de M.J. ARLIDGE Une jeune femme se réveille dans une cave froide et sombre. Elle est seule et n'a pas la moindre idée de la façon dont elle s'est retrouvée là, ni de l'identité de son ravisseur. Et elle ignore encore que son cauchemar ne fait que commencer…Pas très loin de là, le corps d'une autre femme est découvert sur une plage isolée. Sa disparition n'a jamais été déclarée à la police : sa famille qui recevait encore des textos de sa part n'avait aucune raison de s'inquiéter.Pour la détective Helen Grace, il n'y a aucun doute :... [Lire la suite]
Posté par OdileGermaneau à 09:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 9 avril 2017

Selfies

de Jussi ADLER OLSEN Elles touchent les aides sociales et ne rêvent que d'une chose : devenir des stars de reality-show. Sans imaginer un instant qu'elles sont la cible d'une personne gravement déséquilibrée dont le but est de les éliminer une par une.L'inimitable trio formé par le cynique inspecteur Carl Mørck et ses fidèles assistants Assad et Rose doit réagir vite s'il ne veut pas voir le Département V, accusé de ne pas être assez rentable, mettre la clé sous la porte. Mais Rose, plus que jamais indispensable, sombre dans la... [Lire la suite]
Posté par OdileGermaneau à 10:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mardi 21 mars 2017

La femme à droite sur la photo

de Valentin MUSSO Los Angeles, 1959. L’actrice Elizabeth Badina se volatilise durant le tournage du film qui devait faire d’elle une star. Enlèvement? Meurtre? Disparition volontaire? Malgré l’enquête conjointe de la police et du FBI, l’affaire ne sera jamais résolue.New York, 1998. Après un succès fulgurant au box-office qui a fait de lui la coqueluche d’Hollywood, le scénariste David Badina affronte une traversée du désert. Incapable de mener à bien le moindre projet, il est contacté par Wallace Harris, légende vivante du 7e art... [Lire la suite]
Posté par OdileGermaneau à 12:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 7 mars 2017

Une maison dans le ciel

de Amanda LINDHOUT Après avoir échappé au quotidien d'une enfance difficile en feuilletant de vieux numéros du magazine National Geographic, la jeune Amanda Lindhout décide de partir à son tour à la découverte du monde. Après de longs périples sac au dos en Amérique Latine, au Bangladesh, en Inde ou encore en Irak et en Afghanistan, elle débute une carrière de journaliste qui va la conduire en Somalie – « le pays le plus dangereux sur terre » –, où elle se fait enlever par un groupe d'hommes armés se réclamant d'une milice... [Lire la suite]
Posté par OdileGermaneau à 17:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 24 février 2017

Le voile de Téhéran

de Parinoush SANIEE "Quand j'ai repris mes esprits, je me trouvais chez cet homme, dans la chambre à coucher. Debout dans un coin de la pièce, je serrais étroitement contre moi le tchador blanc dont on m'avait affublée avant de me conduire dans cette maison. J'essayais de ne faire aucun bruit, espérant qu'il ne remarquerait pas ma présence. Dans ce silence absolu, les larmes coulaient jusque sur ma poitrine. Mon Dieu, comment comprendre ces mœurs ? Un jour, ma famille voulait me tuer sous prétexte que j'avais échangé quelques mots... [Lire la suite]
Posté par OdileGermaneau à 09:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]